Organisé par Petit Bain en collaboration avec Dérives Studio
mar 11 juin 2024
19h00
WOMENBEATS #8

GILDAA ELEKTRE LWANBÉ OP.16

Concerts
> Tarifs
Prévente : 9€
Sur place : 13€
Tarifs minimas sociaux & étudiant·es sur justificatif : 6€ (quantité limitée)
Artistes ingénieuses, charismes magnétiques, rythmes frénétiques, WomenBeats revient mardi 11 juin prochain à Petit Bain la soirée annuelle clôture de saison !
WomenBeats est un dispositif de soutien aux artistes musiciennes émergentes dans les musiques actuelles, qui puisent dans des influences culturelles diverses. Elle œuvre pour la mise en lumière d’héritages culturels à travers la diffusion de projets métissés, mêlant acoustique et électronique, performance et recherche d’identité.

Au programme : DJ set sur les quais au bord de l’eau jusqu’à 20h, puis showcases des artistes lauréates de cette troisième saison 2023-24 !

GILDAA

Sur l’état civil c’est Camille, sur scène c’est GILDAA. Entre la France et le Brésil, c’est l’histoire d’une femme à la recherche de sa mémoire.
Elle nous invite dans son esprit où absurde et mystique sont intimement liés. Entre chaos et harmonie, sur scène, elle alterne entre plusieurs registres vocaux d’une facilité déconcertante, le violon, la percussion et parfois même le trombone, le piano et la kora.

ELEKTRE

Elektre est un trio de musicien·nes, Monika, Maïlys et Clément, faisant le pont entre deux espaces, deux cultures, deux siècles : la Grèce des années 1920 et le Paris cosmopolite des années 2020. Le groupe propose un projet hybride mêlant rebetico et chanson grecque à des textures sonores électroniques.
Elektre c’est l’héroïne mythologique grecque Elektra (ou Océanide), fille de l’Océan et mère des harpies, ces monstres mi-femme mi-oiseau. Elle rappelle aussi les influences musicales électroniques du groupe, leur permettant de fusionner deux univers.

LWANBÉ

Lwanbé émerge comme une force magmatique dans l’océan musical : c’est l’éruption du fonnkèr, « fond du cœur », état d’âme et poésie réunionnaise. Naviguant sur des rythmes ternaires et des basses profondes, les arpèges électroniques et les polyphonies nous racontent l’érosion humaine et les cyclones intérieurs qui nous animent.

Accompagnée de son kayamb, LWANBÉ, artiste insulaire et insubordonnée, sculpte sa musique dans la puissance du maloya et l’enveloppe d’un flow hip-hop en kréol.

OP.16

Op.16 (opus 16), inspiré des moments musicaux de Rachmaninov, est le projet de l’artiste et multi-instrumentiste Solène Charpentier. Traversant les harmonies mélancoliques de la musique classique, les pulsations enivrantes des musiques électroniques et la richesse sonore des musiques du bassin méditerranéen, elle utilise la composition assistée par ordinateur pour orchestrer les instruments joués en live : le piano, le duduk et le chant. Un voyage sensoriel à travers la richesse des sons et le mélange des cultures.