ANDRE BRATTEN • LES YEUX ORANGE • RENÉ DANGER

ANDRE BRATTEN • LES YEUX ORANGE • RENÉ DANGER
C'est fini, c'était bien ! !
#Petit Bain De Nuit
#Electro

25.01.2020 > 26.01.2020

ANDRE BRATTEN • LES YEUX ORANGE • RENÉ DANGER

Espace

Salle de concerts


Tarifs

  • Sur place 15 €
  • Prévente 13 €

Horaires

  • Ouverture des portes : 23:55

Dans la lignée de ses compatriotes Todd Terje, Prins Thomas ou Lindstrom , Andre Bratten représente la nouvelle scène électro Norvégienne en devenant la nouvelle référence des clubs d’Oslo, notamment avec son tube Aegis. André ramène le son pur et brut des synthés pop des eighties pour le le lier à l’air du temps, oscillant entre space disco et techno. (Bi-pole)

Depuis le très ambitieux album Gode, Andre Bratten a déménagé dans la banlieue d’Oslo, s’est construit un studio dans son jardin et a récupéré une table de mixage qui a appartenu aux Suédois d’Abba. Pour autant, le Norvégien n’est pas tombé dans le disco-pop champêtre. Au contraire, l’isolement (relatif) dont il jouit désormais lui a permis de se recentrer sur ses premières amours techno. (Les Inrockuptibles)

L’aventure de Les Yeux Orange All Night Long a commencé en 2013 lorsque Noctambulo et Humangigz Lyo se sont unis pour partager leur passion et savoir dans la musique au monde entier. Collectionneurs de Vinyles de longue date et Dj, ils ont commencé par mettre en ligne toutes sortes de musiques électroniques sur leur page Youtube et partager les sets de Dj internationaux. En 2014 ils sont rejoints par Alan Dente avec qui ils lancent des soirées parmi les plus prisées à Paris à la Rotonde en invitant des artistes internationaux.
2015 est marquée par leurs premières séries de titres non édités qui donnera lieu à la création de leur Label « Les Yeux Orange » et a une multitude de dates à l’étranger. Organisateurs de soirées dans le fameux club La Java, ils ont sorti deux Ep sur le Label @Good plus imprint qui par la suite sont devenu Best-sellers dans la catégorie disco-funk-edits. (INSTITUT FRANÇAIS)

Issu de la scène punk-rock, René Danger compose sur sa MPC des morceaux « mi-planants mi-dansants”, autant influencés par le dancefloor que par la musique traditionnelle bretonne. Sur scène avec ses synthétiseurs, sampleurs et gameboy, il balaye tous les styles qu’il affectionne : House, Balearic, Tribal, Ambient, Hip-Hop, Chiptune… Huit de ces titres font l’objet d’un mini-album sorti fin mars 2019 sur Supergenius Records et regroupés en deux faces : la première fait référence aux îles pacifiques du Canada et du Japon, la deuxième à la côte Atlantique du Finistère. René officie également en tant que DJ au sein du collectif La Boucle et sur les ondes de Radio Belleville dans l’émission Tour de Transe.
(Bingo Booking)


Partenaires :
Trax Magazine
PWFM
Beat à l’air
Paris Techno
From Disco To Techno
Orla Vi

Le même jour