PELADA + TRYPHÈME + BERNARDINO FEMMINIELLI + FIESTA EN EL VACIO

PELADA + TRYPHÈME + BERNARDINO FEMMINIELLI + FIESTA EN EL VACIO
#Concerts
#Electro

27.05.2021

PELADA + TRYPHÈME + BERNARDINO FEMMINIELLI + FIESTA EN EL VACIO

Espace

Salle de concerts


Tarifs

  • Sur place 16 €
  • Prévente 13 €

Horaires

  • Ouverture des portes : 19:00

Du fait de la situation liée au Coronavirus, l’évènement PELADA + TRYPHEME + FIESTA EN EL VACIO initialement prévu le 29 août 2020 est reporté à la date du 27 mai 2021 à 19h30. L’artiste BERNARDINO FEMMINIELLI s’ajoute d’ailleurs à la programmation pour ce report.

Les billets restent bien entendu valables pour cette nouvelle date. Si vous avez acheté vos billets par la billetterie de Petit Bain et que vous souhaitez tout de même être remboursé.e dès maintenant, merci de formuler votre demande à l’adresse billetterie@petitbain.org avant le 28 septembre 2020 à minuit.

Si vous avez acheté vos billets par un distributeur externe (FNAC, Digitick, DICE) et que vous souhaitez tout de même être remboursé.e dès maintenant, merci de formuler votre demande directement au distributeur.

Si vous choisissiez de ne pas demander le remboursement de vos billets ou bien de ne demander qu’un remboursement partiel, nous vous en serions grandement reconnaissants compte tenu des difficultés économiques engendrées par cette crise sanitaire pour Petit Bain. On pose ça là mais pas de malaise !

À bientôt et prenez soin de vous, L’Equipe Petit Bain

PELADA

Sorti de la scène rave underground de Montréal, Pelada est le duo formé par la chanteuse Chris Vargas et le producteur Tobias Rochman.

Movimiento Para Cambio est le premier album urgent et entêté de Pelada pour PAN, utilisant la musique comme un mécanisme pour livrer des idées au cœur de l’éthique morale et politique du groupe. Dans des tonalités incendiaires en langue espagnole, Vargas explore les thèmes du pouvoir, de l’identité, de la surveillance et de la justice environnementale au sommet du mélange brut de synthés, de lignes de basse acides ou encore de breakbeats – une formule qui se situe au cœur du contexte sociopolitique mondial actuel , et se traduit par un spectacle vivant, galvanisant qui fera passer les pistes de danse vers l’action dans les festivals, les clubs et les bunkers punk.

+ TRYPHÈME

La musique de Tryphème est de celle qui parvient à faire résonner dans l’âme les quelques cordes sensibles qu’il nous reste encore. La force de cette autodidacte réside dans la puissance émotionnelle d’une musique hybride naviguant entre froideur industrielle, minuties électroniques et sensualités synthétiques.
Révélée par un premier album en forme de compilation, Online Dating, sorti en 2017 sur CPU Records et qui l’a menée jusqu’à une Boiler Room Sheffield chapeautée par le label Warp, elle ne cesse depuis d’ouvrir de nouvelles pistes.

+ BERNARDINO FEMMINIELLI

Bernardino Femminielli œuvre dans un amalgame de supports où s’entremêlent musique, performance, poésie et cinéma, ancrés dans une provocation à la fois hypersexualisée et asexuée. La somme de son travail et de son personnage forme une synthèse à la frontière du mysticisme, de la transgression, du plaisir et du danger; un crooner désinvolte au cœur d’une discothèque dystopique. Juxtaposant une narration en français et en espagnol à des arrangements polarisés, de l’italo-disco brutal aux envolées classiques, de l’industriel mutant au cosmic drone blindé, ses entreprises soniques sont à l’image de ses multiples alter egos. Ses textes explorent un paradis illicite fantasmé, débordant d’excès, drogues, bars, luxure, pénombre et camaraderie. Une grande partie de sa poésie est découpée en tranches nettes, composée à la manière des œuvres de fiction transgressive. Sur scène, on le découvre vulnérable et arrogant, explorant avec grâce l’énergie sombre des cabarets français ou allemands, mettant en relief une forme de performance «totale» où poésie, musique, cinéma et danse entrent en fusion.

Bernardino Femminielli se produit en solo, mais est fréquemment rejoint sur scène par les musiciens montréalais Pierre Guerineau et Asael Robitaille, respectivement à la tête des projets Essaie Pas et Bataille Solaire. On le retrouve également entouré de sa formation Femminielli Noir (Jesse Osborne-Lanthier) et de son fidèle accolyte Alex Zhang Hungtai (Dirty Beaches).

+ FIESTA EN EL VACIO

Le projet Fiesta En El Vacio, mené par Luna Maria Cedron, mêle synthétiseur et autres machines électroniques pour un envoûtement synthétique. Le répertoire musical invoque des fantômes romantiques.

 

Artwork : Thibault Proux

Le même jour


Aucun autre événement

DANS LE MÊME GENRE



Aucun événement trouvé.