fbpx

SARCUS FESTIVAL CLOSING

SARCUS FESTIVAL CLOSING
C'est fini, c'était bien ! !
#Petit Bain De Nuit
#Electro

20.10.2018 > 21.10.2018

SARCUS FESTIVAL CLOSING

ABI b2b Rohmi+ ANTN + Felix Dulac + RMMT

Espace

Salle de concerts


Tarifs

  • Sur place 12 €
  • Prévente 8 €

Horaires

  • Ouverture des portes : 23:55

C’est à Petit Bain que le Sarcus Festival s’installe pour son closing le samedi 20 octobre de 23h à 6h. La scène KÉA sera mise à l’honneur pour une soirée électronique à l’ambiance rythmée et futuriste. 

 

ABI b2b Rohmi [ RA+RE] 

Leurs points communs ? Elles ont commencé par faire leurs preuves à New York et sont toutes les deux co fondatrices du label 100% féminin RA+RE.
ABI a commencé à fréquenter la scène techno underground alors qu’elle vivait à New York. Grande mélomane, la musique électronique s’est présentée comme une évidence pour elle. Ses sets sont teintés d’une musique techno groovy et de basses charnues.
C’est à Paris que Rohmi découvre sa passion pour la musique électronique avant de s’envoler pour New York. Influencée par son environnement largement alimenté par la techno de Detroit, elle se lance dans le Djing où elle fait ses premières armes lors de soirées en warehouse à Brooklyn. Lors de ses sets, elle joue notamment de la house minimale avec beaucoup de grooves, de couches mentales et de méchants tambours.
Pour ceux qui ne les ont pas encore vus notamment sur le woodfloor de la croncrète, c’est l’occasion de découvrir leur univers musical minimaliste.

 

ANTN (Antonin Dony)

Il était présent avec ses mappings sur l’Abbaye et la maison Sarcus lors du festival, il sera également là pour ce closing ! Depuis 2016, Antonin Dony illumine nos nuits parisiennes. Réalisateur, VJ (vidéo-jockey) et motion designer, l’artiste fraîchement devenu résident au 6b régale le dancefloor de ses projections. Ses diverses collaborations avec le monde de la musique l’ont conduit à explorer le mapping vidéo et le vjing !

Mapping Consulat 29/07

[28/07] : Nostromo 6B After Party | Le ConsulatTriple projection dans Le Consulat ce weekend avec le Nostromo FestivalDe la recherche de la continuité.Peut-on se perdre dans le vide ?Peut-on oublier où l'on est quand on n'est nulle part ?Si chaque personne évolue dans l'espace, chaque personne est entourée de vide. Un vide chaotique, qui prend la forme du corps des autres, le contour de leurs lignes, le remous de leurs mouvements et la résonnance de leur voix. Un vide qui n'est fait de rien mais qui emplit tout. Un abysse qui sépare tout un chacun. Chacun étant un être discontinu, cherchant à se lier à l'autre et dans la chute, aussi douce soit-elle, à atteindre la continuité.Certains actes le permettent. Certains gestes y travaillent. Des sensations à repérer, des chaleurs à sentir. Dans le mouvement d'une foule, une lumière semble glisser. D'autres corps apparaissent. Ils tombent ensemble, dans la même direction, vers le bas ou vers le haut, peu importe. Les distances se réduisent, les sons sourds se distinguent enfin les uns des autres. Le vertige du basculement s'amplifie.Les mouvements se répètent, des connexions se font, les regards s'extirpent du flou. Des rythmes affluent sous la peau, de frisson en frisson, le vide s'emplit de chair et de corps, la chute s'adoucit.Toutes les lignes se mêlent, les formes s'accouplent, les acouphènes se confondent avec les voix qui susurrent à mon oreille des cris qui glissent dans les cheveux qui suivent l'air chaud qui s'expire et s'inspire, à tour de rôle, de bouche en nez, de nez en bouche, des respirations aux paroles."De l'échange de données infinies, incompréhensibles et vivantes, mouvantes, autant que l'incertitude constante de ce qui se passe à l'extérieur, quelques mètres plus haut. Aussi chaotiques et complexes, pleine de causes et de conséquences mais tellement plus chaudes et enivrantes, que l'oubli y est autorisé, abstrait dans la pensée, on ne fait plus qu'un dans la pénombre et la continuité.Demain n'existe plus. Le dehors est oublié.On n'est pas perdu, on sait exactement où l'on est.

Publiée par Antonin Dony sur Mardi 24 juillet 2018

 

Felix Dulac

Vous pourrez chercher des heures de quoi apprendre à son sujet, internet ne vous en dira pas beaucoup plus ! Felix Dulac a fait ses premiers pas sur la scène électronique en créant les soirées Most Wanted, puis il crée les soirées underground Ghost Club, un lieu de fête secret qui ne se raconte pas, mais qui se vit ! Felix Dulac reconnaissable à son style vif et hypnotique transcende les frontières et recherche la musicalité dans tout ce qu’il joue, que ce soit minimale, funky, micro ou classic house.

 

RMMT – Roommates

Créé il y a un an, Roommates ou RMMT est un nouvel arrivant remarqué dans le paysage électronique parisien. Organisateurs des atypiques Kinder Garden, leurs soirées ont rencontré un succès immédiat chez les adeptes des sonorités de l’Est, qu’elles viennent de Francfort ou de Bucarest. Ce fut aussi l’occasion pour les fêtards présents de découvrir leur sélection musicale recherchée, qui risque de faire lever beaucoup de bras durant les trois premières heures de notre closing parisien.

RMMT#1

24/05/17 : un petit hangar à l'ile saint Denis et beaucoup de visages souriants on ne demandait pas mieux !La seconde partie en préparation imminente 😉

Publiée par RMMT – Roommates sur Dimanche 25 juin 2017

Le même jour