SANS FRONTIÈRES : TAU + EVELINN TROUBLE

SANS FRONTIÈRES : TAU + EVELINN TROUBLE
C'est fini, c'était bien ! !
#Concerts
#Rock

30.01.2020 > 31.01.2020

SANS FRONTIÈRES : TAU + EVELINN TROUBLE

Espace

Salle de concerts


Tarifs

    GRATUIT

Horaires

  • Ouverture des portes : 20:00

TAU

TAU présente son nouvel album, TAU and The Drones of Praise, après la sortie de son premier TAU TAU TAU en 2016. TAU filtre la cacophonie et la confusion de notre mode de vie actuel. Il met en lumière l’invisible à travers ses drones psychédéliques et son mur de son.

Au cœur du projet, on trouve l’Irlandais-berlinois Sean Mulrooney. C’est lui qui a enregistré l’album à l’Impression Studios de Berlin en 10 jours, avec plusieurs collaborations : la légende afrofuturiste Idris Ackamoor (sans ses Pyramids), la fine fleur de la nouvelle génération de musique classique indienne avec Lalitha et Nandini (alias les LN Sisters), ainsi qu’Earl Harvin (Tindersticks), collaborateur de longue date ou encore Knox Chandler (Siouxee And The Banshees). L’album a été coproduit par Robbie Moore, propriétaire du studio.

Après la sortie de son premier album, TAU a mûri son identité sonique sur les scènes de festivals partout en Europe, et notamment au Le Guess Who Festival, au Liverpool Psych Fest ou au Levitation d’Angers… TAU and The Drones of Praise nous plonge dans l’obscurité avec sa mixture à base de racines anciennes. Il sortira sur le propre label du groupe, Drones of Praise Records.

EVELINN TROUBLE

Evelinn Trouble a déjà été appelée l’enfant bâtard de Patti Smith et de Thom Yorke. S’il y avait du vrai, elle aurait hérité sa sensibilité et sa créativité sonore de son père et son énergie révolutionaire de sa mère.

Née à Zurich d’une chanteuse jazz suédoise, ses talents ont mûri dans la scène underground de Zurich, où elle a vécu et joué dans des maisons squatées. « Jouer à 2h du matin pour des punks saoûls t’apprend tout ce dont tu as besoin en tant que musicienne pour l’avenir », dit-elle. Sa voix hors du commun a également attiré Sophie Hunger – qui a grandi dans la même région que Trouble – et qui l’engaga spontanément pour une tournée comme chanteuse Backings. Une collaboration qui fût brusquement terminée par le management craignant que Trouble ne prenne le dessus du show.

Et peut-être que c’était la bonne décision de jeter Trouble hors du groupe, car son talent capricieux est difficile à dissimuler. 10 ans, 4 albums et 3 EP plus tard c’est évident; ici, quelqu’un a créé un univers sonore profond, plein de poésie sombre d’une beauté à couper le souffle, sans utiliser de genres ni emprunter la voie sans risque. Trouble est téméraire, prêt à tout sacrifier pour une nouvelle expérience. Cet appétit pour le risque ne semble pas seulement déterminer sa musique mais aussi sa vie, quand on pense à un événement qui failli la lui coûter il y a 5 ans. Un petit matin, Trouble essaie de grimper sur un train qui entre en gare pour «enfin faire une expérience unique», dit-elle.

Le saut paralyse l’ensemble du trafic ferroviaire, 10‘000 volts traversent son corps et elle finit à l’hôpital avec des brûlures au troisième degré. Une dure leçon pour Trouble qui est plutôt impatiente, car les brûlures guérissent très, très lentement. L’évènement l’incite a changer de vie et elle déménage à Londres, loin des amis, des distractions et des excès.

Le même jour


Aucun autre événement