TOY + SERVO

TOY + SERVO
#Concerts

28.11.2020

TOY + SERVO

Espace

Salle de concerts


Tarifs

  • Sur place 18 €
  • Prévente 15 €

Horaires

  • Ouverture des portes : 19:00

Du fait de la situation liée au Coronavirus, TOY + SERVO est reporté au 28 novembre 2020. Les billets restent valables.

Ci-dessous, les différentes procédures de remboursement si vous ne pouvez pas vous y rendre :

– Concernant les billets achetés sur la plateforme So Ticket (billetterie Petit Bain) et Resident Advisor, merci de formuler vos demandes de remboursement à l’adresse billetterie@petitbain.org dans un délais d’un mois.

– Concernant les billets achetés sur les plateformes Digitick, Fnac, Dice, Culture In The City, merci de vous adresser aux différents services clients ou de vous présenter en magasin si vous avez acheté un billet physique, dans un délais d’un mois également.

Si vous choisissiez de ne pas demander le remboursement de vos billets, nous vous en serions grandement reconnaissants compte tenu des difficultés économiques engendrées par cette crise sanitaire pour Petit Bain. On pose ça là mais pas de malaise !

Petit Bain présente :

TOY

Après un album unanimement salué par la critique en 2019, Happy in the Hollow, qui a consacré le groupe comme l’un des plus intéressants de la mouvance néo-psychédélique, les anglais sont déjà de retour à Petit Bain avec un album de reprises sous le bras, song of Consumption. Un exercice rébarbatif chez d’autres, bien souvent des revisites trop scolaires de leurs influences, mais au combien passionnant chez Toy, de par leurs influences variées et surprenantes (Pet Shop Boys, Amanda Lear, Nico, Gainsbourg, …) mais surtout pour leur art de broyer les originaux à la sauce minimaliste, froide et éthérée.
Pour l’occasion le concert sera composé du répertoire habituel de Toy mais aussi de ces fameuses reprises ! Un concert unique à ne pas manquer !

SERVO

Possiblement l’incarnation musicale la plus cohérente de la Ville aux Cents Clochers, Servo tirent leur nom d’un titre du Brian Jonestown Massacre mais la comparaison s’arrête là. Psyché par vocation et pas par mode, les gars ont tôt fait de délaisser les tempos mollassons du genre pour des rythmiques syncopées, frôlant parfois-même les beats disco et les patterns garage. Sur scène c’est l’orgie sonique, la répétition devient transe et les voix lointaines s’entremêlent à la manière de trente Ian Curtis dans la chapelle Sixtine. Très vite on a d’yeux que pour l’étrange danse du cheval à bascule de la guitare et de la basse; la tête noyée dans une masse sonore aux allures d’un trip dont on ne redescendra que lorsqu’ils l’auront décidé.

 

Le même jour


Aucun autre événement

DANS LE MÊME GENRE



Aucun événement trouvé.