CAMILLA SPARKSSS + HYPERCULTE

CAMILLA SPARKSSS + HYPERCULTE
#Concerts
#Rock

07.11.2019

CAMILLA SPARKSSS + HYPERCULTE

Espace

Salle de concerts


Tarifs

  • Sur place 15 €
  • Prévente 12 €

Horaires

  • Ouverture des portes : 20:00

Due à des problèmes de santé, Xiu Xiu est contraint d’annuler sa tournée, comprenant la date du 7 novembre à Petit Bain.
Le concert est cependant maintenu avec Camilla Sparksss et Hyperculte.

Voici le communiqué officiel : https://bit.ly/2nMeUzx

Par conséquent :
– Les tarifs sont réévalués à 12€ en prévente et 15€ sur place.
– Les personnes ayant déjà acheté leur billet bénéficient d’une invitation en plus de leur place
– Les personnes ne souhaitant pas bénéficier de l’offre précédente et renoncer à leur venue pourront se faire rembourser leur place.CAMILLA SPARKSSS

 

Barbara est née à -27°C le 17 décembre 1983 d’une mère Suisse et d’un père Allemand à Kenora (Ontario, Canada). Elle a grandit dans les réserves indiennes, dans la zone des grands lacs du nord ouest de l’Ontario, au Canada. À cette époque, les radios transmettaient Michael Jackson, The Police, Bonnie Tyler, Culture Club et « Sweet Dreams » d’Eurythmics. Musique qui sera donc passée à travers son cordon ombilical. Chaud dedans et froid dehors.

Sur scène, elle joue avec des danseurs non professionnels. Le live est une expérience physique lo-fi, avec un son electro/pop/noise écrasant. Imaginez « Beat it » de Michael Jackson, au ralenti, distordu et chanté par un requin. Voilà qui est CAMILLA SPARKSSS.

HYPERCULTE

(SUISSE/LES DISQUES BONGO JOE)

C’est bien la pire des folies d’être sage dans un monde de fous » scande Hyperculte sur son deuxième album Massif Occidental , véritable cri de liberté musicale.

Le duo, formé de Simone Aubert (Massicot, Tout Bleu) à la batterie, guitare et chant et Vincent Bertholet (Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp) à la contrebasse et chant, poursuit sa cavalcade folle dans un monde en proie au chaos, pour mieux nous entraîner dans sa transe mêlant disco, pop, kraut, punk et post rock. Rythmiques affûtées, inventivité de la composition, paroles poétiques et engagées, les huit titres de l’album, composés à partir d’improvisations musicales, de fragments de textes littéraires et de slogans politiques, témoignent du regard tranchant – et tranché- des deux musiciens sur notre époque.

Enregistré à Hambourg, dans le studio de Felix Kubin, To Rococo Rot, Faust, etc…, qui confère à l’ensemble une touche electro-pop tranchante, ce nouvel album résonne comme un baroud d’honneur, un appel poétique à la résistance pour une « armée de rêveurs ». Entre idéalisme et pessimiste, joie et urgence, Hyperculte confirme la brèche de leurs débuts et affiche sa propre folie avec un Massif Occidental résolument invincible.

Le même jour


Aucun autre événement