YOB

YOB
C'est fini, c'était bien ! !
Complet
#Concerts
#Rock

23.10.2018

YOB

+ WIEGEDOOD + DOPETHRONE

Espace

Salle de concerts


Tarifs

  • Sur place 25 €
  • Prévente 21 €

Horaires

  • Ouverture des portes : 20:00

YOB

Huitième album pour le trio de l’Oregon YOB, figure du doom ayant transfiguré le folklore du metal lourd et lent pour lui donner une dimension sensible, intime et universelle à l’image d’un Amenra. « Our Raw Heart » est un album de catharsis, résultat des mois de convalescence et d’angoisse de son leader Mike Scheidt, une invitation à la méditation, à la contemplation et… un pavé metal massif expédié du fin fond du cosmos pour vous écraser, pauvres mortels ! Quelque part au panthéon du doom moderne au côté Sleep et Neurosis, YOB délivre des sets d’une lourdeur et d’une intensité absolues qui lui valent un statut culte depuis l’immense « The Great Cessation » sorti en 2008.

 

WIEGEDOOD

WIEGEDOOD n’est plus un side project d’Amenra/Oathbreaker etc. Avec son 3e album « De doden hebben het goed III » le trio black metal décline sa vision désolée et l’amène à un premier terme, celui d’une trilogie ayant posé et développé subtilement une musique agressive, exigeante et intense. Chaque volet de la trilogie porte le même nom, chaque pochette décline le même symbole avec un paysage changeant en arrière plan mais présentant toujours un ciel lourd, de menace, de deuil, de fatalité exactement à l’image de la musique de WIEGEDOOD. Un immobilisme de façade dissimulant des évolutions subtiles : pour apprécier WIEGEDOOD il faut observer, longtemps, donner le temps, épouser le parti pris radical et le rythme d’une musique qui refuse de se donner.

 

DOPETHRONE

Après avoir ravagé les rues de Paris avec un concert sauvage lors de la dernière (dé)fête de la musique, DOPETHRONE revient en force pour sa tournée européenne avec l’immense « Transcanadian Anger » à défendre. Une pépite de sludge haineux au groove vénimeux dans la plus pure tradition du combo de Hochelaga. Un ajout de luxe en forme de cadeau sur une affiche déjà béton !

Le même jour


DANS LE MÊME GENRE