HOW TO LOVE : JOUR 5 / CARTE BLANCHE À CHKOUN IS IT ?

HOW TO LOVE : JOUR 5 / CARTE BLANCHE À CHKOUN IS IT ?
C'est fini, c'était bien ! !
#Petit Bain De Nuit

15.02.2020 > 16.02.2020

HOW TO LOVE : JOUR 5 / CARTE BLANCHE À CHKOUN IS IT ?

Espace

Salle de concerts


Tarifs

  • Sur place 16 €
  • Prévente 13 €

Horaires

  • Ouverture des portes : 21:00

Petit Bain Présente

Pour le 5ème jour de How to Love, c’est au collectif Chkoun is it? que Petit Bain donne carte blanche !
CHKOUN est un collectif qui tend à mettre en avant l’hybridation, l’intersectionnalité et l’altérité comme vecteurs de création, en proposant des programmes culturels et musicaux riches, mêlant aux nombreux concerts et performances des conférences, ciné-débats et ateliers de discussions rendant le public acteur de l’événement.

LINE-UP

YUGEN BLAKROK

« La musique de cette chanteuse sud-africaine est un mélange de paysages sonores de science-fiction, de tambours et de mélodies méditatives, sur lesquels ses mots attirent l’attention. Récemment elle a participé à plusieurs collaborations internationales, notamment sur la bande originale de Black Panther de Kendrick Lamar, où elle apparaît aux côtés de Vince Staples et Kendrick. Ses vers ont attiré l’attention de plusieurs publications importantes, avec Billboard, RollingStone et Vulture qui ont placé son couplet comme l’un des meilleurs de l’album. »

MOESHA 13

Productrice, rappeuse, compositrice et DJ, Moesha13 navigue entre les genres avec une fluidité similaire à celle qu’elle postule pour les identités. En mêlant rap et gabber, trap et hardcore, en produisant des mash-up de Jul autant que de Rihanna ou Young Thug, elle plante le décor d’un paysage sonore peuplé d’identités hybrides où les appartenances sont celles qu’on se choisit, où l’horizon décolonial et féministe existe au moins le temps d’un mix, d’une performance ou d’une soirée. Ellevient de signer son 1er album sur Nyege Nyege Tapes et elle part en résidence pendant plus d’un mois là-bas pour créer ce projet qui s’annonce grandiose.et jouera bien entendu à l édition 2019 du festival. Des EPs en collaboration avec Bonaventure, Eslabrava, Sebastien Forrester L’année s’annonce plein de couleurs pour cette artiste hors norme.

SIU MATA

Co-fondateur du collectif BIG BROTHERS

SIU MATA est à la fois producteur/DJ et compositeur, à l’aise
dans plusieurs registres, ses dj sets sont une combinaison
cinétique assurée par des sélections hyper aiguisés aux
influences folklo-ghetto à l’état pur et sauvage d’énergie.
On le retrouve aussi aux côtés d’ Amor Satyr avec leur alias
“Sexapil”

BROODOO RAMSES

Broodoo Ramses est symboliquement le fruit d’une collaboration hasardeuse entre ODB, Ramsès II,Sun Râ et Whitney Houston. Ses mixs sont une ode au hip-hop, au R’n’b et à la Soul honoré et sublimer à travers le prisme de la musique électronique cocktail acidulés de techno, ballroom beats, footwork et autres baltimores sound la dernière recrue du RECLESS s’est fait sa place lors d’un premier gig au Boiler Room Festival en compagnie de la rappeuse Lala &ce.

NIARIU

Un héritage qui descend en droite ligne de Nina Simone ou Stevie Wonder, une conscience socio-musical qu’elle nourrit en ce moment même avec le groupe AMAZONE D’AFRIQUE NIARIU propose des morceaux novateur, introspectif et envoûtant à souhait.
Un hybride de la musique soul des années 1970 avec des influences de jazz, funk, hip-hop.

HOW TO LOVE

How to Love?

Voilà sept éditions que Petit Bain décline la question sous toutes ses formes, dans un bouillon d’images et de sons où se croisent la bande dessinée, l’illustration, l’animation, l’écriture et la musique poussée chaque année un peu plus loin dans ses retranchements.
Sept ans que le festival nous exhorte à réapprendre à aimer.
Ouverture sur le monde, sur l’autre, amours plurielles, inclusion, hospitalité, diversité sexuelle, respect de l’environnement… L’amour comme résistance à l’ordre prédominant. L’amour comme inventaire pour nourrir notre imaginaire. L’amour comme réponse à l’urgence.
« Le seul système pour s’en sortir, c’est l’amour. »
(Gilles Bœuf, discussion avec Ludovic Debeurme, How to Love #5)
Six jours de concerts, clubs, rencontres, jeux, ateliers, performances, présentations de livres, pour décliner les mystères de l’amour et les troubles du genre, six atmosphères différentes comme autant de tentatives de réponses à la question « How to Love ».
Plus que jamais, ce nouveau cru sonnera les premiers battements de la saison 2020 de Petit Bain, « Sans Frontières ».